Les relations presse, un outil stratégique de développement… aussi pour les TPE / PME ! Partie II

octobre 2, 2019 Aux Actes Conseil No comments exist

Nous avons vu dans la première partie de cette série sur les relations presse une définition de ce que sont les relations presse, les outils et les techniques qui peuvent vous aider dans votre quotidien de chef.fe d’entreprise ou de dirigeant.e, comprendre ce qu’est la ligne éditoriale des publications papier ou web, etc.

Dans cet article, nous allons poursuivre ce panorama sur les relations presse… et au-delà ! Nous allons voir comment trouver un contact presse (maintenant que nous maîtrisons les outils tels que le communiqué de presse ou le dossier de presse !), pourquoi créer une revue de presse… et comment. Enfin, nous vous proposons de comprendre ce qu’est l’e-réputation et savoir pourquoi il est essentiel de la protéger.

Comment trouver un contact presse :

Trouver un contact presse.

Rédiger un communiqué de presse pertinent, qui offre l’ensemble des informations indispensables à la bonne compréhension de mon objectif de communication (faire connaître, faire aimer, faire agir) : ✅

Mais… Je l’envoie à qui ? Comment ? C’est ce que nous allons voir dans cette partie.

Tout d’abord, trouver le bon support.

Qui voulez-vous informer ? Votre sphère locale, autour de vous, ou de votre entreprise ? Ou bien votre sphère professionnelle ? Cette initiative ou cette action peut-elle concerner la presse nationale ? Vous souhaitez cibler une audience particulière : les jeunes, les femmes, ou encore les seniors ?

Toutes ces questions vont vous permettre d’affiner votre choix de ciblage presse. En effet, vous n’allez pas envoyer votre communiqué de presse à tous les journalistes que vous aurez pu identifier. La qualification des interlocuteurs que vous pouvez cibler est une première étape dans l’efficacité de vos relations presse. Les journalistes reçoivent tous les jours beaucoup de communiqués… A vous de faire en sorte que le vôtre arrive au destinataire adéquat !

Le premier réflexe à avoir, c’est bien évidemment de lire régulièrement les publications qui vous intéressent pour comprendre leur ligne éditoriale, leur ton et le type d’article qu’elles publient. Nous verrons d’ailleurs à la fin de ce post comment réaliser sa revue de presse.

Cela peut vous donner une indication pour savoir si votre information est susceptible de les intéresser.

Par exemple, les journaux locaux sont friands d’informations sur les nouvelles entreprises qui se créent sur leur territoire. Les journalistes peuvent vous interviewer pour un « article vitrine », qui vous présente vous ainsi que votre entreprise, votre parcours, etc.  

Vous pourrez, lors de votre lecture de la presse, relever le nom du ou de la journaliste qui a rédigé l’article, que ce soit sur la version papier ou web de la publication.

Ainsi identifié.e, vous pouvez solliciter ce.tte journaliste via les réseaux sociaux : Twitter et LinkedIn sont d’excellents moyens de contact, ainsi que Facebook !

Par ailleurs, vous pouvez aussi consulter les coordonnées présentes dans les publications : coordonnées de contact ou coordonnées directes des personnes que vous souhaitez approcher. Pour cela, regardez les premières ou les dernières pages des publications magazine.

Les réseaux :

Autre moyen de contacter les journalistes : votre réseau ! Qu’il soit professionnel ou personnel…

Les réseaux professionnels organisés (exemple en Bretagne : Business Pass 56, Entreprendre Au Féminin Bretagne, le Club des Créateurs et Repreneurs d’Entreprises, etc.) jouent un rôle non négligeable dans la (mise en) relation entre les entreprises et la presse. Ces réseaux sont identifiés par la presse comme vecteur d’information et d’expertise. Ils sont donc régulièrement sollicités, et peuvent aussi être le lien entre vous et la presse.

Maîtriser son e-réputation :

La démarche de communication est une démarche globale ! En effet, la diffusion d’un communiqué de presse, d’un dossier de presse, ou bien l’organisation d’une conférence de presse ne sont pas des fins en soi.

Les journalistes, comme l’audience ou les cibles que vous souhaitez toucher, vont souvent chercher des informations sur vous ou votre entreprise, via un moteur de recherche ou sur les réseaux sociaux.

N’oubliez pas que votre premier outil de communication… C’est vous !

Il est primordial d’envisager la communication de son entreprise comme un écosystème global.

Vous pouvez maîtriser une partie de votre communication : votre image, votre discours, ce que vous diffusez sur les réseaux sociaux.

Qu’est-ce que l’e-réputation ? Eh bien il s’agit (tout simplement) de sa réputation en ligne, ce qui se trouve ou ce qui est dit sur vous dans le world wide web.

Il est donc indispensable de préparer l’après communiqué de presse, lorsque votre cible voudra se renseigner sur votre entreprise ou sur vous, et savoir quoi et comment répondre aux personnes qui prendront contact avec vous suite à l’article.

Dans un premier temps, soignez votre présence sur le web : site internet professionnel ou personnel, présence sur les réseaux sociaux, etc.

Votre site internet est votre première vitrine. C’est le support idéal pour promouvoir votre entreprise et vos produits ou services, votre actualité (cette rubrique peut accueillir vos communiqués et dossiers de presse), un lien vers vos réseaux sociaux. Le site web d’une entreprise doit être mis à jour régulièrement.

Sur les réseaux sociaux…

Vous avez un compte Instagram, une page Facebook, une page professionnelle sur LinkedIn, vous êtes présent sur Snapchat, TikTok, Twitter, Whatsapp, Youtube…

Mais pourquoi ? Non pas pourquoi êtes-vous sur tous ces réseaux sociaux, mais quel est votre objectif ? Parce que vos concurrents y sont, parce que quelqu’un vous a dit que c’était à la mode ?

Il est préférable d’avoir une présence construite et cohérente sur ces réseaux. C’est un travail de communication conséquent d’être actif et d’assurer une veille sur les réseaux sociaux. En fonction de votre activité professionnelle, de vos objectifs de communication et de vos cibles, choisissez le ou les meilleurs réseaux pour afficher votre présence.

Soignez autant votre présence professionnelle que personnelle… Avant toute action de communication vers le grand public, il est judicieux de vérifier ses publications, son image et son discours sur le web.

Donc, le plus simple est de l’envisager dès maintenant en imaginant votre propre ligne éditoriale : ce que vous publiez, à quelle fréquence, sur quel ton, en fonction des spécificités de chaque réseau sur lequel vous êtes présent.e !

Rectificatif et  droit de réponse :

La presse, qu’elle soit locale ou nationale, écrite ou audiovisuelle, est un relai d’information extraordinaire !

Pour rappel, les relations presse regroupent l’ensemble des actions effectuées à destination de la presse et des journalistes dans le but d’obtenir une couverture presse favorable à l’entreprise ou à ses produits.

Néanmoins, il peut arriver qu’un article de presse diffuse des informations lacunaires, mensongères, fausses, ou avec des titres racoleurs. Dans ce cas, vous pouvez être susceptible d’exercer un droit de réponse (ou pas… nous verrons plus loin le fameux effet Streisand !).

Le droit de réponse :

C’est l’article 13 de la loi du 29 juillet 1881 (loi bien connue des journalistes et des communicant.e.s !) qui précise le cadre de ce droit de réponse.

Cet article de loi stipule que « le directeur de la publication sera tenu d’insérer dans les trois jours de leur réception, les réponses de toute personne nommée ou désignée dans le journal ou écrit périodique quotidien sous peine de 3 750 euros d’amende sans préjudice des autres peines et dommages-intérêts auxquels l’article pourrait donner lieu. »

Le droit de rectification :

Le droit de rectification est réservé aux dépositaires de l’autorité publique. Ces dépositaires ne peuvent exercer ce droit uniquement que pour corriger une information inexacte au sujet des actes de leur fonction relatés dans une publication périodique.

Le droit de réponse, lui, est ouvert à toute personne, du seul fait qu’elle est était nommée ou désignée dans une publication.

L’effet Streisand :

L’effet Streisand, du nom de son illustre « créatrice »… Mais si, souvenez-vous, Barbra Streisand :

https://www.youtube.com/watch?v=MWoQW-b6Ph8
Barbra Streisand, Memory.

L’effet Streisand, c’est lorsqu’une personne, une entreprise, une marque, etc. par ses efforts, encourage malgré elle l’exposition d’une publication qu’elle souhaitait voir ignorée. C’est-à-dire, d’attirer l’attention sur une information que l’on voudrait cacher, qu’il s’agisse simplement de rumeurs, ou bien de faits véridiques.

Barbra Steisand, elle, a poursuivi l’auteur d’une photo aérienne de sa maison en Californie afin d’éviter la diffusion de cette photo. Or, la publication de la procédure a immédiatement attiré l’attention des internautes qui ont donc pris connaissance de cette photo… [1]

A vous donc de mesurer l’impact d’un droit de réponse !

Créer sa revue de presse :

Comme nous l’avons vu précédemment, lire la presse locale, nationale, spécialisée, etc. est un excellent moyen d’assurer une veille de son secteur (territorial ou professionnel), de se maintenir informé des dernières actualités de votre domaine d’intervention et de votre concurrence.

Afin de conserver les articles de presse vous concernant ou ceux qui constituent votre revue de presse, vous pouvez les conserver dans Pocket. Cette application a pour objectif de conserver et lire ses articles plus tard. Elle propose un classement par labels afin d’ordonner sa veille par thématiques.

Cette revue de presse constitue une synthèse de l’opinion à un moment donné.

Maintenant… A vous de jouer !

Illustrations: Unsplash


[1] https://fr.wikipedia.org/wiki/Effet_Streisand

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *